ASVAL2018-05-18T13:25:56+01:00

ASVAL

Ablation Sélective des Varices Sous Anesthésie Locale

La méthode ASVAL

Une nouvelle méthode de traitement chirurgicale

Issue des travaux de recherche des Drs Pittaluga et Chastanet qui étaient insatisfaits du caractère systématique du traitement traditionnel représenté par le stripping, la méthode ASVAL (Ablation Sélective des Varices Sous Anesthésie Locale) a été mise au point au début des années 2000 et comporte quatre aspects novateurs :

  • une intervention adaptée à chaque patient, ciblée et conduisant à la réalisation d’une chirurgie “à la carte“ de haute technicité.

  • une approche microchirurgicale mini-invasive. La méthode ASVAL est réalisée sous anesthésie locale, en ambulatoire court ce qui permet une sortie du patient une heure seulement après le traitement.

  • des suites opératoires très simples : la reprise de la marche est immédiate et un retour complet aux activités quotidiennes très rapide puisqu’il n’existe aucune invalidité, une absence de pansements ou de soins infirmiers ainsi qu’une absence d’arrêt de travail chez plus de 65% des patients. Seuls les patients qui ont une activité éprouvante ont une interruption de travail de quelques jours.

  • une nouvelle conception de la maladie variqueuse qui conduit à préserver en première intention le tronc de la veine saphène (veine principale superficielle de la jambe) en n’enlevant que les varices développées sur les « branches » ou collatérales, à l’inverse du traitement chirurgical traditionnel des varices (stripping). Plusieurs publications démontrent que la méthode ASVAL permet un retour “ad intégrum“ de la saphène dans 70 à 90% des cas (1,2) et ce de façon pérenne.

Les Drs Sylvain Chastanet et Paul Pittaluga ont été les premiers à avoir décrit et donné le nom à la méthode ASVAL qui a été déposé en 2003 (INPI). Cette méthode est pratiquée quotidiennement par ces deux praticiens à Monaco et donne entière satisfaction auprès des patients et des correspondants.

Les avantages

Les 5 grands avantages
de la méthode ASVAL

Une méthode d’avenir

La méthode  ASVAL est peu agressive et sélective car elle n’enlève que les veines malades, irrécupérables. Elle est donc conservatrice et préserve le plus possible le capital veineux et la veine saphène. Cette dernière peut donc être utilisée pour réaliser un pontage vasculaire.

Une méthode douce

L’ASVAL est une méthode douce, qui retire les veines malades à l’aide de micro-incisions de la taille d’un trou d’aiguille. Il n’y a donc pas de points de suture, les hématomes sont très rares et les douleurs minimes.

Une méthode sûre

La technique ASVAL est réalisée le plus souvent sous anesthésie locale ou avec le concours de techniques relaxantes, ce qui diminue très nettement le risque anesthésique.

Une méthode sans hospitalisation

L’hospitalisation n’est pas nécessaire. La sortie s’effectue 1 heure après la fin de l’intervention.

Une méthode simple et esthétique

Il n’y a pas de grande incision, donc pas de points sur la peau. Seuls des strips cutanés (mini sparadraps) recouvrent les micro-incisions, ce qui permet de prendre la douche dès le lendemain de l’intervention. Le résultat esthétique est remarquable. La reprise du travail est rapide, avec seulement quelques heures de port de bas de contention .

Besoin d’en savoir plus ?

Vous souhaitez en savoir davantage ?
Nous exposer en détail votre cas personnel ?
N’hésitez pas à nous contacter

Prendre rendez-vous